Oublie les calories

Mis à jour : mai 26


Manger moins de calories, en brûler en faisant du sport, tout ça dans le but de créer un déficit de calories pour maigrir. Un classique. Mais est-ce un bon calcul?


C'est une méthode dont on parle beaucoup depuis les années 80 mais qui n'a malheureusement pas fait ses preuves. En plus d'être extrêmement contraignante, c'est une méthode risquée.



Affamer son corps n'est pas sans conséquences

Manger moins et se dépenser plus, cela revient tout simplement à s'affamer. Les kilos s'en vont, mais pour peu de temps, et à quel prix?

Le corps y voit une menace, et va tôt ou tard mettre en place des mécanismes de compensation comme :

1) La faim : pour nous faire manger davantage et reconstituer le stock de gras. Les envies de manger peuvent être irrésistibles, même avec toute la bonne volonté du monde et conduire à l'hyperfagie (prendre de grandes quantités de nourriture en très peu de temps)

2) La fatigue : pour nous faire bouger moins et pour faciliter la reconstitution du stock d'énergie.

Vous aurez beau ne rien manger, ou vous dépenser autant que possible, le corps va toujours se débrouiller pour reconstituer le stock de gras, au détriment de certaines fonctions qui deviendront moins essentielles. Vous risquez de tourner au ralenti (dépression, frilosité, fonte de la masse osseuse et musculaire, dégradation de la peau et des os, perte de cheveux, etc.) parce que le corps s'économisera, pour compenser le manque d'énergie que vous lui apportez ou le trop que vous dépensez.

Les études sont formelles : après un régime hypocalorique, les personnes reprennent les kilos perdus, voire plus.

Les risques et séquelles sont particulièrement importants pour celles et ceux qui pratiquent ces régimes avant ou pendant la puberté.


Il y a calories et calories

On ne peut pas considérer que toutes les calories se valent. 100 calories de brocolis n'auront évidemment pas le même effet sur le corps que 100 calories d'éclair au chocolat. Certains aliments, comme le pain, vont notamment générer la sécrétion d'insuline, l'hormone de stockage du gras. Quand d'autres n'auront pas d'incidence sur cette hormone, comme la plupart des matières grasses par exemple. A calories égales, les vitamines et minéraux peuvent varier considérablement.


Un raisonnement qui ne tient pas

Selon ce modèle, manger 20 calories de trop par jour (c'est à dire une bouchée de pain) nous ferait prendre 20 kilos en 20 ans. Et cela voudrait aussi dire qu'une personne mince, dont le poids est stable, réussit à manger exactement selon ses besoins, et ce, à 20 calories près.

C'est parfaitement impossible. D'ailleurs aucun animal sauvage ne compte ses calories, pourtant ils ne sont jamais gros. Pour un animal sauvage comme pour une personne en bonne santé, tout ceci est auto-régulé grâce à la faim/la satiété, l'envie de se dépenser ou de se reposer. Cela aux moyens notamment d'hormones, dont il est difficile d'ignorer le rôle.

Cette loi de physique, calories mangées vs. calories dépensées, ne s'applique pas aussi basiquement dans notre corps qui est un système complexe. Mieux vaut l'oublier !


Agir sur la cause et non sur les symptômes

Si nous avons grossi au delà de notre poids santé, nous devrions rapidement reperdre, sans même s'en préoccuper. Ci ce n'est pas le cas, c'est que quelque chose est déréglée. Au lieu d'utiliser l'énergie que nous avons en réserve (le gras stocké), le corps redemande de quoi faire de l'énergie, comme s'il n'en avait plus.

La question est donc plutôt : pourquoi mon corps ne se régule pas tout seul ? d'où vient ce dérèglement? comment réparer cela ?

Agir sur les causes (le dérèglement) et non le symptôme (les kilos en trop). Au risque de s'engager dans une lutte acharnée contre son propre corps. Et heureusement, c'est tout à fait possible.


Comptez-vous les calories? Est-ce que cela vous aide? Avez-vous un avis différent? Tous les avis sont admis sur ce site, n'hésitez pas à partager votre point de vue en commentaire ou à poser vos questions.

Découvrez aussi mon programme GoodBye Régime, qui aide les femmes à sortir de la spirale des régimes https://www.crescendovita.com/programmes

118 vues2 commentaires

Pour plus d'informations

Inscrivez-vous à la newsletter CrescendoVita

Retrouvez

CrescendoVita

sur les réseaux sociaux 

© 2019 by CrescendoVita - created with Wix.com

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon