La fin des compulsions

Mis à jour : juil. 23

Combien de femmes touchées par les compulsions alimentaires, qu'elles soient épisodiques ou très fréquentes ? Un sujet tabou mais incontournable dans mon métier. Les compulsions alimentaires consistent à ingérer très rapidement une quantité importante de nourriture, sans satiété et avec le sentiment de perdre le contrôle. Voici les 3 principales pistes que j'explore généralement pour aider à lutter contre et qui s'avèrent très efficaces.





La restriction

Les compulsions sont pratiquement toujours associées avec un désir de contrôler le poids ou de manger plus sainement.


Faut-il donc manger sans restrictions au risque de renoncer à être mince ou être confrontée aux effets néfastes de la malbouffe ? C'est le gros dilemme des femmes.


Il y a restriction et restriction. Se restreindre en évitant la malbouffe est une bonne chose. Se restreindre en pensant que manger peu c'est mieux, en est un autre.


Je défends le fait d'honorer la faim. Cela sous-entend de savoir ce qu'est la faim ! Nous sommes plutôt incités à la contenir, comme si elle était mauvaise. La faim dépend de l'exercice physique, de nos activités cérébrales, des saisons, des températures, des émotions, de notre santé, de notre cycle, de notre âge, de notre taille, de notre poids, etc. Et c'est très bien ainsi ! La faim nous dicte nos besoins réels mieux que tous les modèles mathématiques.


On ne peut malheureusement pas suivre toutes nos envies dans un monde où la plupart des aliments sont dénaturés et génèrent des dysfonctionnements dans notre corps, notamment en perturbant les signaux de faim et de satiété. La restriction en ce qui concerne les mauvais aliments me semble indispensable. Heureusement, ce n'est pas celle-ci qui génère les compulsions.


Les carences

Que fait un corps carencé ? Il vous pousse à manger. C'est de la survie. Il fût un temps où la nourriture disponible n'était que nourrissante, où l'on n'avait pas à fuir les additifs, les viandes de l'élevage industriel, les pesticides, ou le sucre ajouté. A cette époque manger était seulement positif, c'était une façon évidente de se fortifier. Et notre corps, cet ami qui nous veut du bien, nous pousse à manger en ce sens.


Vous pouvez manger beaucoup sans vous nourrir. Dépasser le quota officiel de calories mais être affamée. Peut-être parce que votre digestion est mauvaise et que vous absorbez mal les nutriments dont vous avez besoin. Peut-être que votre intestin est poreux et que cela déclenche des réactions inflammatoires qui vident vos réserves de nutriments. Peut-être parce que vous avez des déséquilibres hormonaux qui génèrent des carences. Des raisons diverses et variées qu'il faut explorer et ne pas faire taire le corps qui sait que vous avez des besoins.


En cas de carences, travailler sur la gestion des émotions sera fastidieux et sans résultats. Il vous faudra procéder autrement.


Les émotions

Parfois c'est bien elles qui sont au coeur du problème. Dans ce cas, la nutrition ne peut-elle rien faire ? Bien sûr que si ! La nourriture n'agit pas que sur le poids, elle agit aussi sur la santé : depuis quelques années, on commence à le comprendre. Mais la prise de conscience est encore lente sur le fait que la nutrition joue sur la santé mentale, sur l'humeur, sur le comportement et sur les émotions.


Dit autrement : et si vous trouviez une façon de manger qui vous rend toujours de bonne humeur, auriez-vous ces compulsions ? Si cette façon de manger vous permettait de ressentir vos émotions mais de ne pas être submergée par elles, auriez-vous besoin de réconfort par la nourriture ? Et si cette façon de manger vous rendait positif, même dans les difficultés du quotidien, la nourriture serait-elle encore votre béquille ?


La nourriture change ma santé mentale et celle de mes clientes. Une alimentation optimale améliore la santé mentale. C'est d'ailleurs ce qu'ont vécu personnellement certains psychiatres (Exemple : Georgia Edes, Drew Pinsky) et cela les a conduit à mettre la nutrition au coeur de leur pratique.


Certaines de ces choses vous parlent ? N'hésitez pas à commenter ou à en discuter avec moi ! Découvrez ce que je propose pour vous aider à en finir avec ces compulsions : https://www.crescendovita.com/compulsions et regardez ma vidéo YouTube sur le sujet https://youtu.be/xMZGL7HXINw


Pour plus d'informations

Inscrivez-vous à la newsletter CrescendoVita

Retrouvez

CrescendoVita

sur les réseaux sociaux 

© 2019 by CrescendoVita - created with Wix.com

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon