Digital Detox

Télé, internet, réseaux sociaux, Netflix, etc. : je suis la première à bénéficier de toutes ces choses qui sont pour moi des moyens de communication incroyables ! Pour autant, j'ai observé aussi quelques effets néfastes à titre personnel. Voici un petit témoignage.


Quelques déclics

Il y a plusieurs années, j'ai passé un week-end avec une très bonne amie à moi. Week-end décevant, l'impression de ne pas être connectée à elle comme avant. Après réflexion, j'ai réalisé qu'elle n'avait pas été vraiment présente parce qu'elle était toutes les 3 minutes en train de consulter son téléphone.


Plus tard, je demandais à une amie qui me disait avoir passé des vacances incroyables, comment elle l'expliquait. Après un temps de réflexion, elle m'a répondu : "Ca ne captait pas, on n'avait pas internet, la télé était en langue belge. On a du s'occuper autrement"


Il y a quelques temps, je suis partie en vacances en oubliant mes lunettes de vue. Si je n'ai pas besoin de les porter constamment, il m'est quand même difficile de lire sur mon téléphone ou mon ordinateur sans lunettes. Break forcé de 10 jours. Merveilleux souvenirs de mes relations avec ma famille, excellent sommeil, et ambiance particulièrement paisible. Faut-il y voir un lien?


Un jour sans écran

Ceux qui me suivent sur instagram, facebook ou twitter, savent peut-être que le dimanche je fais un jour sans écran, et ce, depuis quelques mois déjà. Au début, je gardais un oeil sur mes textos, au cas où. Désormais, j'éteins le téléphone et l'ordinateur le samedi soir pour ne les rallumer que le lundi.


La première fois que j'ai fait cela, j'ai vraiment eu l'impression de tourner en rond. Je ressentais un vrai manque, qui m'a fait comprendre à quel point j'étais dépendante ! Il me manquait une stimulation, je me sentais vide.


Tous différents

Ce sujet ne parlera sans doute pas à tout le monde. Nous ne réagissons pas tous de la même façon avec les écrans, et certains sont plus dépendants que d'autres. Mon point n'est certainement pas de diaboliser les écrans; ce serait malvenu de la part de quelqu'un qui publie quasiment quotidiennement sur les réseaux sociaux, rédige des articles sur un blog, envoie une newsletter toutes les deux semaines....


Il y a environ 5 ans, j'ai consulté un naturopathe qui m'a mis en garde contre le stress. Je me rappelle m'être dit que cet homme ne me connaissait pas, et que s'il y avait bien quelqu'un qui n'était pas stressé c'était moi. Il m'a fallu du temps pour comprendre que c'était très faux. Le stress se manifeste sous des formes très variées allant de la tension nerveuse, à l'anxiété, en passant par la dépression. Avoir toujours mille choses à faire, courir après le temps, être en permanence frustrée de n'avoir pas fait assez, faire les choses sans y prendre plaisir, pour les faire et vite passer à l'étape d'après : voila comment le stress se manifeste chez moi. Une tension permanente, qui m'empêche d'être détendue.


J'ai arrêté mon travail très prenant depuis plus d'un an. Est-ce que cela a suffit à faire baisser le stress? Non ! Car quand on a une nature à se créer du stress, on le fait quelque soit la situation. J'ai pris conscience que j'avais une nature à me stresser et que je devais consciemment lutter contre.


Internet et stress

Le lien avec Internet, les réseaux sociaux, les messages ? J'ai réalisé que ces choses sont un moyen pour moi de re-créer du stress, de me maintenir dans une forme de stimulation permanente.


En réalité, mon corps a besoin de calme. Pour que le corps fonctionne bien, le mode "repos" du système nerveux autonome doit être activé. C'est ça qui permet à notre corps de se restaurer : lutter contre les virus, faire pousser nos ongles et cheveux, bien dormir, être détendu, avoir une bonne libido, bien digérer, être créatif ou encore rire. En mode "stress" constamment, tout cela fonctionne mal, et de plus en plus, avec le temps.


Un exemple concret: vous pouvez manger très sainement, mais le stress peut vous empêcher de bien digérer. Vous ne profiterez pas ou vous profiterez mal des nutriments (vitamines et minéraux) qui se trouvent dans la nourriture.


Très concrètement

J'en suis plutôt à la prise de conscience... j'ai encore des pas à faire pour changer. Les choses ne se changent pas du jour au lendemain, un pas après l'autre !


Voici en pratique ce que j'essaye de faire :

- un jour sans écran (dimanche),

- allumer le téléphone à partir d'une certaine heure, l'éteindre tôt dans la soirée,

- faire une chose à la fois : si je cuisine, si je joue avec mes enfants, si je lis, si je fais des courses, si je travaille, j'évite de consulter mon téléphone en même temps,

- me réserver des plages horaires pour consulter mon téléphone et m'isoler pour le faire,

- laisser souvent mon téléphone loin de moi.


Nombreux sont ceux qui apprécient avoir moins de choses à faire du fait du confinement. Pour autant, je pense qu'il est très facile de passer à côté de cette période "tranquille" s'il l'on gère mal internet, les réseaux sociaux, les messages instantanés. Dans cette période toute particulière, je m'efforce à ne pas laisser ces choses "remplir le vide".


106 vues3 commentaires

Pour plus d'informations

Inscrivez-vous à la newsletter CrescendoVita

Retrouvez

CrescendoVita

sur les réseaux sociaux 

© 2019 by CrescendoVita - created with Wix.com

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon