Ados au régime

Mis à jour : mai 26


Environ 1 adolescente sur 2 et 1 adolescent sur 4 ont essayé de se mettre au régime pour changer leur silhouette. Faire un régime n'est jamais sans conséquences, en particulier pour les enfants et adolescents. Dans cet article, je résume ce que j'aurais aimé qu'on m'explique à l'adolescence.


Les régimes ne marchent pas à long terme

Les statistiques montrent que toutes les personnes reprennent le poids perdus à moyen terme. Toutes. Les personnes qui s'engagent quand même dans un régime ont une petite voix qui leur dit : "Je le veux vraiment, alors pour moi ce sera différent". Mais ce n'est pas une question de volonté. C'est une loi dans notre corps : la restriction n'a jamais permis de mincir durablement.


Les régimes accroissent le problème

Une fois que le corps a compris que la nourriture manque, il réagit. Il va tourner au ralenti pour s'économiser et la personne aura faim. Le sport n'est pas une façon plus saine de perdre du poids. Se dépenser davantage sans manger plus, c'est s'affamer aussi. Le corps finit par réagir et nous pousse à grossir.


Les fringales sont parfois tellement incontrôlables que la personne mange bien au-delà de sa faim et de ses besoins.


Ceci est tout particulièrement vrai pour un adolescent qui n'a pas fini de grandir car la menace de "famine" est encore plus forte à cet âge, et le corps réagit avec plus d'intensité. Il est fréquent qu'un régime à l'adolescence génère des troubles de comportements alimentaires, notamment l'hyperfagie (manger de grandes quantité en très peu de temps) et la boulimie (manger de grandes quantité en très peu de temps et compenser par le vomissement, le sport, les laxatifs, etc.) Ces mauvaises habitudes sont inscrites dans le cerveau et il est difficile de s'en défaire. Je vous encourage à lire les témoignages des nombreuses personnes concernées, pour comprendre la souffrance que ces comportements génèrent. A ce sujet je recommande le livre "Brain over binge" de Kathryn Hansen. Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, n'hésitez pas à me contacter pour que je vous fasse un résumé.


Les régimes ne s'attaquent pas au vrai problème

Le Programme National de Nutrition Santé (PNNS) encourage de manière indirecte les régimes. "Manger, Bouger" sous-entend qu'il faut manger moins, bouger plus. Comment manger moins et bouger plus, sans faire un régime qui va entrainer ensuite les conséquences dont je viens de parler?

Il faut pour cela revenir à la cause profonde. Pourquoi sommes-nous en surpoids? Parce que nous mangeons trop et sommes trop sédentaires. Peut-être. Mais pourquoi mangeons-nous trop et sommes nous trop sédentaires? Parce que nous sommes déréglés. La satiété devrait nous arrêter. Notre corps devrait nous pousser à utiliser l'énergie et donc à bouger.

Pour résoudre un problème il faut s'attaquer à la cause. "Manger trop et ne pas bouger" sont pour moi des symptômes d'une situation déréglée, de signaux qui ne fonctionnent plus (faim/satiété), d'un cerveau qui n'a pas la bonne information (il a l'info "attention famine" alors qu'il devrait avoir l'info "stock de gras important, pas besoin de manger").


Mon expérience personnelle

A la fin de mon année de 3ème, alors que j'avais à peine 14 ans, je suis allée 3 mois au Canada avec mon frère qui avait lui 16 ans. J'aidais dans les cuisines et je servais à table dans des colonies de vacances. La nourriture était très transformée et les glucides étaient très présents (féculents, sucrerie). Je suis rentrée en France avec 8 kg en plus et j'ai entrepris un régime hypocalorique.


Pourquoi ai-je grossis?

Ce n'est pas parce que je suis devenue subitement paresseuse et de mauvaise volonté. Mais parce que j'ai mangé des aliments qui dérèglent. Je me souviens que j'avais faim tout le temps. J'essayais de me limiter mais c'était vraiment difficile


Ai-je réussis à maigrir?

Oui temporairement, trois petits kilos ... que j'ai repris. Je n'ai cessé de les reprendre et de les reperdre. J'ai essayé pendant 5 ans, en me restreignant, en faisant énormément de sport.


Quelles ont été les conséquences de ces régimes?

- Un sentiment d'échec permanent, de frustrations, et de honte.

- Des troubles du comportement. Il m'arrivait de craquer, de manger de façon déraisonnable, mais jamais devant les autres. Le sport était clairement une façon de me purger.

- Des carences. Pendant les périodes où je ne mangeais pas assez, j'ai du manquer de nutriments (vitamines, minéraux). Les fois où je "craquais", je mangeais des choses industrielles et très riches en glucides, avec donc très peu de nutriments. Des calories vides en quelque sorte. Tout ceci n'a pas été sans conséquences sur ma santé, même s'il est trop complexe de le démontrer précisément.


Qu'est-ce que j'aurais du faire?

En rentrant en France, en mangeant à nouveau des vrais aliments (non transformés), mon corps aurait sans doute réussi à identifier le surpoids et à réguler tout cela. Je ne l'ai pas fait tout de suite, mais 5 ans après. J'ai arrêté le sport, arrêté de me restreindre et j'ai fondu comme par magie.


Les choses ne sont pas toujours aussi simples. Dans mon cas, il était facile d'identifier la cause de mon dérèglement (une nourriture de mauvaise qualité) et la solution était simple (revenir en France, reprendre mes habitudes).


Il peut être difficile de trouver la cause du dérèglement. Je comprends qu'une ado ait besoin de réponses et veuille agir, pour ne pas laisser les choses s'installer et se détériorer.


Mon message n'est pas de ne rien faire, mais de rechercher les causes profondes du dérèglement, afin de trouver l'alimentation du quotidien qui convient et réussir à la suivre. Dans un environnement comme le notre, ce travail est complexe : beaucoup de sollicitations, du stress, des émotions difficiles à gérer, des angoisses, des intolérances/allergies à certains aliments, des mauvais conseils nutritionnels, des produits chimiques, etc. Autant de causes qu'il nous faudra explorer pour trouver les vraies solutions.


Etes vous concernés ou avez-vous un proche concerné ? Quel est votre avis? N'hésitez pas à commenter et réagir.

Découvrez mon programme GoodBye Régime, qui aide les femmes à sortir de la spirale des régimes https://www.crescendovita.com/programmes

77 vues3 commentaires

Pour plus d'informations

Inscrivez-vous à la newsletter CrescendoVita

Retrouvez

CrescendoVita

sur les réseaux sociaux 

© 2019 by CrescendoVita - created with Wix.com

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon